Chronique D’une Chambre D’hôpital

Chronique D'une Chambre D'hôpital

Je suis là, entourée de toute mon stock, pis ma valise prête à être traînée en vitesse à l’hôpital. Je me demande s’il me manque des affaires, s’il va falloir que mon chum retourne à la maison à la course parce que j’ai oublié quelque chose d’indispensable. Y’a tellement de chose à laquelle une fille doit penser avant de prendre le chemin de l’hôpital. 50 sites te préparent une liste de choses à apporter pour l’accouchement, pis tu te perds là-dedans. Pis c’est normal. J’ai moi-même fait le tour de toutes ces To Do List, pis je me suis égarée, solidement.

D’abord et avant tout, tu dois penser confort. On se calisse de ce que tu vas avoir l’air, sérieusement. Les gens qui vont te visiter vont comprendre (sinon, la seule chose que j’ai à te dire c’est; mais quel genre de monde tu fréquentes??). Pantalons de jogging, chandails mous, sous vêtements slack, la totale. Mais pour vrai, rien ne vaut comme une première fois pour savoir ce que tu as vraiment de besoin. Je pourrais énumérer une liste de 40 millions de bébelles qu’il faudrait que tu penses à apporter mais rendu à ce point-là,c’est un camion de déménagement qu’il te faudrait et pour la première fois, je suis désolée de te dire que tu vas en oublier des affaires.

Pis c’est normal, t’as tu déjà commencé une nouvelle job en sachant exactement tout ce qu’il y a à savoir sur ton poste ? Non. Même chose pour ton accouchement. Dans le meilleur des mondes, tu vas rester là quelques jours seulement et c’est littéralement une question de temps avant que tu retrouves ton confort.

Pis je vais être honnête avec toi, j’oubliais même de manger tellement que j’étais stressée, fac pour vrai, stresses-toi pas avec toutes tes petites affaires. Tu as déjà à te concentrer sur tout prévoir avant ton accouchement, que faire ton sac d’hôpital devrait être le dernier de tes soucis.

Étant une personne excessivement organisée, je me suis tellement mise de pression à avoir LE sac parfait, avec rien qui ne manquait, que j’ai défait et refait cette valise des millions de fois. Je suis allée en Californie pendant presque 1 mois et je ne craignais pas de manquer de quelque chose comme ça. Mais si tu dois te concentrer sur quelque chose, c’est de bien garder en tête que tu t’en vas donner la vie, un merveilleux moment s’apprête à se produire.

Tu vas passer par la plus grosse gamme des émotions, pis même si tu oublies ton petit tube de pâte à dent, ça va passer dans le beurre en masse, crois-moi. La seule chose que tu dois te dire, c’est soit prête mentalement pour la plus belle rencontre de ta vie. Une rencontre qui va changer ta vie, pis aucune checklist va te mettre assez en confiance pour être prête pour ce moment-là. Peu importe la liste que tu trouveras sur internet, rien ne va autant t’aider que de seulement y aller avec ce que tu penses, et arrivera ce qui arrivera. Fuck le reste. Soit là pour vivre le moment présent et quoi qu’il arrive, c’est pour un temps seulement, donc dis toi que c’est pas la fin du monde si tu oublies quoi que ce soit!

La petite débrouillarde
La Petite Débrouillarde c'est la fille qui se cherche. Mais qui cherche aussi comment réussir un bon pâté chinois, pis réussir aussi à pas donner à souper des sandwichs beurre de peanut - banane à son fils les soirs de semaine parce que son cerveau est resté au bureau. Dans ses ouvrages, on retrouvera de belles histoires, mais aussi des moins belles qui malgré tout, arracheront des sourires à certains, et un sentiment d'appartenance à d'autre.